Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Why Geneva

Biotech et medtech

Selon la revue américaine Science, la région lémanique serait actuellement le « pôle de recherche numéro un pour les sciences de la vie sur le continent européen ».  Les secteurs des biotechnologies et des technologies médicales, ou medtech, au sein de BioAlps enregistrent une croissance annuelle à deux chiffres. La compétence de Genève en pharmaceutique, chimie, biotechnologies, microtechnologies, instruments de précision et dispositifs médicaux attire un nombre croissant d'entreprises du domaine de la santé et des sciences de la vie.

Genève offre de nombreux avantages: la présence de plusieurs grandes entreprises à la réputation mondiale attirent des start-up, alors que le niveau élevé des recherches menées dans les universités, hautes écoles spécialisées, laboratoires et centres de R&D crée une forte dynamique de croissance.

Les cliniques et hôpitaux universitaires de la région lémanique collaborent régulièrement avec l'industrie.  La création d’incubateurs comme Eclosion et Fongit, les conditions favorables offertes aux nouvelles entreprises et start-up, sont autant de mesures d’encouragement.  Le nombre toujours croissant des collaborations dans le domaine de la technologie médicale et biomédicale entre la Suisse romande - la plateforme BioAlps - et la région Rhône-Alpes ajoute une masse critique supplémentaire.

Dans le classement international des publications scientifiques, l'Université de Genève arrive en deuxième position pour la biologie moléculaire et la génétique, après le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Le Fonds national suisse de la recherche scientifique  a attribué trois projets dans les sciences de la vie à des équipes de chercheurs de l'Université de Genève.

Les trois Pôles de recherche nationaux (PNR) à l'Université de Genève sont:

Afin de promouvoir la recherche et l'enseignement des sciences génomiques, l'Université de Genève a fondé un institut interfaculté, l'Institut de Génétique et Génomique à Genève (iGE3). Sa mission est de promouvoir les liens entre la recherche fondamentale et la recherche clinique en réunissant 50 groupes de recherche sous une seule et même structure.

Les Hopitaux universitaires de Genève accueillent 370 groupes de recherche actifs dans la recherche médicale, la médecine clinique and la médecine dentaire, avec un niveau de collaboration élevé entre chercheurs et praticiens.

De plus, Genève est, avec Bâle et Berne, l'une des trois unités d'essais cliniques reconnus par le Fonds national suisse, mais encore un Pôle de recherche national pour la recherche clinique de phase I à III.  Les Hôpitaux universitaires de Genève mènent des essais cliniques en collaboration avec des grandes entreprises pharmaceutiques.

« Nos connaissances et nos compétences en sciences de la vie nous aident à faciliter l'accès des entreprises à une communauté de chercheurs multidisciplinaire, dans un climat d'innovation – nous réunissons ainsi tous les ingrédients du succès. »
Benoît Dubuis, Président, BioAlps

« L'incubateur Eclosion met à disposition des start-up des connaissances en matière de sciences de la vie, mais aussi de gestion d'entreprise, ainsi qu'un comité consultatif composé d'experts dans de nombreux domaines, allant de la réglementation à la commercialisation. Nos laboratoires à haute valeur ajoutée offrent toute l'infrastructure nécessaire aux premières étapes du développement d’une startup. Nous disposons de contacts et de soutien dans la région qui nous permettent d’accéder aux services dont les entreprises ont besoin. »
Jesus Martin-Garcia, Directeur, Eclosion

Genève fait partie de BioAlps, le pôle des sciences de la vie à la croissance la plus rapide au monde. BioAlps est, avec Oxford et Cambridge au Royaume-Uni, l'un des trois plus importants centres de recherche en biotechnologies et en technologies médicales.

BioAlps en chiffres :

  • 750 entreprises de biotechnologies, pharmaceutique et medtech
  • 500 laboratoires scientifiques
  • 20 instituts de recherche, universités et hôpitaux universitaires avec les compétences et l'expertise nécessaires
  • De nombreuses organisations pour soutenir l'innovation (incubateurs, parcs scientifiques, fonds de capital-risque, entreprises privées en phase d’essais cliniques)
  • 20'000 employés et 5'000 chercheurs